Les Orgues de Villacourt

Villacourt
Accueil
Le village
L'Eglise

L'Orgue
Histoire
Composition
Restauration

Rendez-vous 2016
Calendrier
Présentation
Programmes
Sortie disque cd

Soutien
Livre d'or
Nous contacter
Dons

Liens
L'art du temps libre
Les Orgues des Vosges

Les Orgues de Bayon

Les Orgues de Bayon

Le Choeur d'hommes de Nancy
Les Orgues de Commequiers


L'Orgue de Commequiers en Vendée

Visites



Un long cheminement vers la renaissance

Tombé en désuétude, l'instrument n'aura à souffrir que des quelques rides dessinées par 45 années d'oubli total, échappant par là au pillage et à des transformations qui l'auraient écarté définitivement du caractère souhaité par ses constructeurs. Son classement aux Monuments Historiques en 1990 (Daniel Roth, organiste de l'église St Sulpice à Paris en est le rapporteur) et son inscription à l'Inventaire des Orgues de Lorraine réalisé par M. Lutz suscitent un vif regain d'intérêt. Une association des Amis de l'Orgue voit le jour en 1995 afin d'épauler le lourd dossier qui doit mener l'instrument sur le chemin de la restauration et lui permettre de retrouver ses heures de gloire passées. L'association bénéficiera du retour d'expérience de communes environnantes lancées dans de similaires démarches (Gerbéviller, Deneuvre …). Elle ne remerciera jamais assez le maire de l'époque, M. Poirot, et son conseil municipal pour le large soutien financier au projet.

 

L'instrument pendant la phase de restauration

 

Au regard de la quantité du matériel ancien et de la couleur sonore que l'orgue présentait en 1995, il s'avérait que le seul état d'aboutissement et d'équilibre de l'instrument restait celui d'origine. C'est donc au retour à la disposition première de l'orgue que se sont attelés les artisans de la Manufacture Bretonne d'Orgues, qui remporta l'appel d'offres lancé par la DRAC de Metz. Après plus d'an de travail, l'orgue fait à nouveau entendre ses sonorités lors de la messe de bénédiction célébrée par le vicaire P. Gallois le 15 octobre 2000 et appuyée par la chorale de l'ensemble paroissial. Certains fidèles, pour lesquels l'orgue figurait jusqu'alors au rang des souvenirs de jeunesse, ne purent retenir leur émotion. Emotion partagée bien sûr par toute une assemblée. M. François Ménissier, professeur au Conservatoire Natonal de Rouen, titulaire des orgues Silbermann de l'église St Thomas de Strasbourg et, avant tout, historien des orgues Verschneider donna le concert inaugural l'après-midi. Une nouvelle page de l'histoire de l'instrument venait de se tourner.
Villacourt conserve ainsi un des rares témoins de cette facture " campagnarde " à la fois solide et attachante, reflet d'un art maîtrisé, qui a valu à la dynastie des Verschneider de Puttelange plus de 100 ans de règne.

Sommier chromatique de la pédale:

Au delà de la volonté de lutter contre le mutisme liturgique des Orgues de la paroisse et de les utiliser à des fins culturelles, c'est avant tout la sauvegarde d'un élément de notre patrimoine local qui fut l'enjeu d'une telle entreprise, gage de l'identité du village et de la richesse de ses heures passées. Espérons que sa musique sache convaincre les mélomanes et trouver parmi les fidèles des oreilles attentives. Voici l'humble récompense que nous sommes en droit d'attendre …

 

Détail du buffet du Grand-Orgue

 

La console après la restauration, qui a retrouvé son clavier d'écho

 

La console avant la restauration :

et après :

 

Copyright © 2004 - Les Amis de l'Orgue Verschneider - Tous droits réservés.[Design by : Kits Graphiques TK]